Il y a peu de monuments au monde qui intriguent et fascinent comme le château de Versailles. A la fois monument national et château des rois de France, ses multiples identités lui permettent de traverser les siècles. Les différentes métamorphoses de ce palais n’entachent pourtant pas son « identité ». Objet d’imitations, prodigieux canevas offert aux écrivains et cinéastes du monde entier, le château de Versailles s’impose comme le mythe de ce siècle. Les millions de visiteurs par an ne démentiront pas cette affirmation.

Et pourtant. La destinée de ce monument n’est pas le fait d’un tracé simple et rectiligne. Certes son classicisme en porte les marques mais son histoire est tout autre. Tour à tour délaissé, réutilisé, réapproprié, le château de Versailles raconte par son vécu bien des histoires.

J’éprouve pour ce monument un sentiment sans équivoque. Plus attachée à l’humanité et à son histoire qu’aux pierres, le château de Versailles fait office pour moi d’exception. Sa force d’attraction réside dans bien des aspects. Tenter de comprendre cette attirance mystérieuse c’est alors tenter de démêler les fils d’une histoire complexe et plurielle. Car sous ses ors et ses raffinements inouïs ce sont bien des récits de vies, d’hommes et de femmes qui y ont vécus et bataillés qui font la force de Versailles. C’est ce camaïeu humain qui est à l’origine d’un des plus beaux monuments. Un tribut offert à l’histoire du monde en perpétuel renouveau. Un espace de vies fascinant et moderne qui reflète chaque époque dans ses bassins limpides et ses miroirs lumineux.

 

 

4 Comments

    • mm
      Atika Reply

      Merci! Oui c’est splendide il y a matière à écrire, réfléchir … rêver 🙂

Écrire un commentaire