La révolution numérique à bouleversé nos vies et nos modes de consommation. Nous achetons, nous nous informons, nous partageons par le biais d’outils numériques et digitaux. Le secteur de la culture ne pouvait pas être épargné. L’impact du numérique sur la culture est désormais une réalité avec laquelle il faut composer … et innover. En effet, c’est tout un champ de possibilités qui s’ouvre! Nous avons pu le constater avec les MOOCs, ces nouveaux outils d’apprentissages en ligne. M’intéresser à ces nouveaux outils m’a fait effectuer des recherches sémantiques : “numérique” ou “digital”? (Je vous invite à lire l’article-qui-explique-tout sur le sujet publié sur le blog du modérateur). La question est passionnante tant elle interroge le rapport qu’entretient notre société avec le numérique. Elle mérite donc d’être amplement développée.

Je vous propose donc aujourd’hui de nous pencher sur la culture digitale, celle qui se lit du bout des doigts. Celle qu’on télécharge sur l’App Store ou sur Android. Afin de mieux cerner la question ( et parce que l’avis d’un pro c’est toujours cool) j’ai demandé à Abdessamad, fondateur de l’agence Afnane  de tester avec moi deux applis autour d’un café. J’ai déniché ces applications sur les réseaux sociaux. Je trouve qu’elles représentent bien le coté protéiforme de la culture numérisée et digitalisée.

 

RUE DU PATRIMOINE

 

 

Rue du Patrimoine c’est l’histoire d’un amour partagé entre les vieilles pierres et le numérique. Benjamin est un étudiant en histoire que j’ai croisé virtuellement sur Twitter (l’amour des vieilles pierres est un amour partagé …). Je me suis intéressée à son projet très rapidement et j’ai été ravie lorsque son application est sortie. Je vous explique le concept? Rue du patrimoine est une application pour les curieux et amoureux du patrimoine. Vous téléchargez l’application et cela vous donne accès, trois fois par semaine à trois fiches. Chaque fiche présente un monument!

 

L’application est claire et volontairement simple. En effet, Benjamin à souhaité développer une application inter-générationnelle. Sans publicité pour éviter aux enfants d’effectuer un achat « in-app » (les parents apprécieront), avec des caractères légèrement grossis pour les seniors qui se mettent de plus en plus au digital (les grands parents apprécieront), sur smartphone pour intéresser les digital natives. C’est donc une application pensée pour les utilisateurs.

 

À venir  Téléchargeable sur Google Play, Rue du patrimoine sera bientôt disponible sur l’App Store. Benjamin prépare également des projets numériques en complément à cette application. Vous êtes aussi invités à participer à l’évolution de l’application en suggérant des monuments à partager!

 

L’avis du pro une application prometteuse!

 

 


 

COMBATS DE COQS

 

 

Combats de coqs est mon deuxième coup de coeur. La culture me tient à coeur ainsi que le “partage” et ce sont les piliers de cette application! Crée par Antoine et Quentin deux rennais amoureux de culture française, Combats de coqs est un jeu collectif. L’objectif? Faire découvrir la culture française de manière ludique, en jouant en communauté, entre amis ou en famille. Très attachés au Made in France ils ont souhaité participer au mouvement avec leur passion et leurs connaissances du web.

 

L’application téléchargeable sur l’App store et sur Google Play, Combats de coqs est bien pensée et bien conçue. Les coqs s’affrontent sur 12 thématiques symboliques de la culture française: histoire, gastronomie, musique, sport, art, cinéma, médias … Il y a en tout 4 800 questions! Le tout dans un cadre au design épuré et “frenchy”. Un concept qui porte ses fruits puisque Combats de coqs à déjà conquis plus de 5 000 joueurs!

 

À venir Antoine et Quentin espèrent pouvoir nouer des collaborations sympathiques ( dans le Made in France par exemple), monter des évènements et surtout développer la communauté des joueurs!

 

L’avis du pro une appli au design très agréable!

 

 

 

 

Ces deux applications ont été crées par des particuliers passionnés de culture. Elles témoignent du champ des possibles numérique qui s’offre à nous dans le secteur culturel (tentant n’est ce pas?). Pour peu que l’on soit créatif, motivé et débrouillard partager sa passion pour la culture via le numérique et le digital est désormais possible et encouragé.

 

Alors … à vos smartphones! Et … à vos projets!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire